AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Tout est une question de Karma ft.cho jin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


♠ histoires : 6
♠ ici depuis le : 10/06/2011
♠ avatar : Yang Yoseob


MessageSujet: Tout est une question de Karma ft.cho jin Ven 24 Juin - 18:36

  • Soit Dieu n'existait pas, soit il avait un humour franchement douteux. C'était ce que se disait Andréas ce soir la. En fait, ca faisait une semaine entière que les choses allaient mal. La chose avait commencé avec la soirée qu'il avait passé avec Cho Jin, le bel empathe qui avait tant bien que mal volé son coeur, et qui avait faillit de peu terminer dans son lit. Si bien sur il n'avait pas du disparaitre avant pour venir en aide à son meilleur ami, prit en grippe par plusieurs mafieux peu commodes.
    Ce soir la, il s'était fait sérieusement blesser car il n'était pas en pleine possession de ses capacités et avait passé plusieurs jours à l'hopital.

    Malheureusement les policiers de sa division n'étaient pas réellement du genre à se laisser attendrir, de plus, l'assassin de son père ne se trouverait pas tout seul, alors le jour meme ou il avait quitté l'hopital, le voila nouveau affublé d'une nouvelle mission.
    A savoir démonter une réunion de secte dans le quartier de Shibuya. Plutot classe, la salle de réunion. En fait, les membres n'avaient pas réellement l'air de faire partie d'un cercle religieux mais ressemblaient plutot à des hommes d'affaires tout à fait normaux.

    Il avait séduit le plus faible de ces hommes et avait réussi à le faire le présenter à son cercle de "collègues". Ce qui, jusque la, était plutot bon signe, effectivement. Malheureusement, il s'était avéré qu'il y avait un détecteur de pouvoirs dans l'assemblèe. Un homme, qui, comme lui avait subi l'injection. Il l'avait découvert et deviné ses intentions. Le voila assailli par des coups de pieds dans ses cotes encore endoloris jusqu'à ce qu'il sente quelque chose se briser et une violente douleur lui irradier le torse. L'instant d'après, il se retrouva attaché par les poignets aux murs et baillonné.

    Ok, la il avait un sérieux problème.

    Il resta longtemps seul dans la fameuse salle de "réunion". Sans aucun doute ses copains étaient entrain de discuter de son sort. Mais il n'était pas difficile de deviner qu'il allait se faire tuer. Voila son espérance de vie ridiculeusement diminuée. Comment avait il put laisser une telle chose arriver ? C'était tellement idiot de finir comme ca alors qu'il avait bien plus d'expérience que tous ces idiots réunis. Il se surprit à penser à son ami, Cho Jin. Il evait etre furieux de son comportement. Pire, il ne voulait certainement plus le voir.
    D'habitude, il en avait réellement rien à faire. Bizarre... Il regrettait. Il sentait qu'il avait comme oublié quelque chose.

    Certes, ce n'était pas son genre de capituler de cette facon. Seulement il avait une cote cassée, sans aucun doute une entorse au genou et la lèvre fendue. De plus, ces hommes n'auraient aucun mal à le briser, avant meme qu'il n'ait eu le temps de souffler. Seul, ca s'annoncait sérieusement difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


♠ histoires : 28
♠ ici depuis le : 09/06/2011
♠ pseudo : Junnie
♠ avatar : Yong Jun Hyung

CITIZEN INFO
♠ études / emploi: Etudiant en Musique ( Violon & Piano ) 1ère année, vendeur dans un magasin d’habits coréens
♠ pouvoir: Projection : Se projette dans la tête des gens ce qui implique lire leur pensées, mais aussi contrôler la personne en elle-même, la faire souffrir…
♠ Book:


MessageSujet: Re: Tout est une question de Karma ft.cho jin Jeu 30 Juin - 14:19

Cela faisait une semaine qu’Andréas avait décidé de coupe court leur nuit torride. Il lui en avait vachement voulu, parce qu’à cause de lui, il avait eu envie et n’avait rien pu faire. Les hommes alors… Ça devient vraiment rancunier quand ça parle de sexe. Pourtant, il souhaitait revoir le blondinet, pour lui mettre une bonne claque certes, mais aussi pour passer de nouveau du temps en sa compagnie et pourquoi pas réussir a finir ce qu’ils avaient commencé.
Cho Jin, depuis le début, trouvait que leur relation était plutôt spéciale. En effet, au début, ce n’était que des amis, ensuite, ils ont flirte, et les voilà aujourd’hui fou amoureux sans pourtant l’assumer. De temps en temps, ça le faisait rire, il se sentait très enfantin avec lui, toute sa maturité disparaissait comme par enchantement. Lui, le surdoué qui perdait ses moyens, ce n’était pas habituel. D’habitude, il avait un sang-froid exceptionnel. Comme quoi, il en faut peu pour le déstabiliser en vérité.

Le soir de sa merdique journée arriva enfin. Il avait passé toute la matinée à l’école de musique et son après-midi au boulot. Génial quoi. Ce soir, il se détendrait. Il avait d’ailleurs pense pour une fois à prévenir son colocataire. D’ailleurs le brun se demandait comment pourrait être une relation entre Andréas et Issei, le « petit ami » et le meilleur ami de qui il est très proche. Ça serait explosif et très drôle surement. La tête ailleurs, il se retrouva dans un endroit qu’il ne connaissait pas. Il soupira un long moment. Il s’était perdu, ça marquer mal hein. Des bruits l’attirèrent, s’il y avait du monde, il retrouverait surement son chemin, autant se faire passer pour un touriste, ça passerait mieux. Puis se lieu l’attirer comme jamais.
Ce fut la voix d’Andréas qui lui fit comprendre pourquoi il avait fini par arriver ici. Ils devaient être connectés. Le manque fait des choses miraculeuses. Le silence retomba très vite et la seule chose qu’il put entendre c’était des bruits de chocs.

Andréas tu t’es mis dans quel bordel bon sang !
Il sursauta en n’entendant plus aucun bruit. Cho Jin était perturbé, inquiet. Est-ce que le blondinet était mort ? Non, surement pas. Ce fut à ce moment-là qu’il eut l’idée foireuse du siècle. Il pensait que plus personne ne serait dans la pièce, alors autant entrer. Il crocheta la porte, être surdoué avait beaucoup d’avantage, il savait comment marchait une serrure, l’ouvrir était donc assez facile. Faut juste connaitre le mécanisme. Malheureusement, quand il ouvrit la porte, il y avait une sorte de garde du corps juste derrière.

« Tu fiche quoi ici gamin ? »
« Oh, je me suis perdu, et la porte était ouverte alors… »
Un homme entra, il était plutôt classe et n’était surement pas bon a côtoyer, malheureusement, il le reconnu. Oui, avoir des parents connu était un désavantage, surtout quand la dite personne vous a déjà vu à plusieurs reprises…

« Han Cho Jin, je ne pensais pas que le surdoué que tu es viendrais dans cette partie de la capitale. Ne devrais-tu pas être au chevet de ta mère ? »
« Ben, je voulais pas spécialement venir ici, et du coup j’ai fini par me perdre. Ça serait gentil de me dire comment je fais pour retourner dans un coin, plus… Calme ? »
« Tu as intérêt de rester ici, je te connais si bien, tu dois très bien savoir ce qui se passe ici. » Dit l’homme avec une vois glacée avant de reprendre. « Ton regard est si expressif, comme celui de Min Ji, tu es la pour le bond non ? Tu le connais ? C’est bête il n’en a plus pour très longtemps… Comme toi. »
Cho Jin se prit un coup en plein dans la nuque et tomba raide au sol. Cet homme était un très proche ami de sa mère. Il s’avait que tout finirait mal, il le connaissait bien. Il avait réglé quelques problèmes de sa maman.
Lorsqu’il reprit conscience, il était dans la même pièce qu’Andréas, les mains attachées dans le dos. Le brun se redressa durement, sa tête lui faisait mal. Ils avaient surement du le jeter au sol comme un vulgaire déchet. Le Coréen se rappelle enfin de la présence du blond. Il le regarda

« T’es tare d’être venu ici ou quoi ? Tu veux mourir ? »
Il poussa un long soupire avant de se redresse et se mettre début. Il devait les sortir de là, c’était lui qui était le plus en état des deux… Le brun avança en titubant, il avait vu quelques chose brillait et ça l’aiderait surement. Du verre, génial ça pourrait peut-être couper la corde. Après 5 minutes, très longues, il réussit à couper un bout et donc réussit à se libérer. Les truands n’étaient pas très futés…
Cho Jin essaya de libérer son ami, il y arriva avec beaucoup de problèmes, mais bon.

« Ca va toi ? » Dit-il avant de l’embrasser doucement. « Si on sort vivant, je te jure que je te donne une claque comme jamais t’en a reçu, idiot… » Il passa une main sur sa joue avant de l’embrasser de nouveau, il avait peur. « Bon sang, je ne veux pas finir éventré, alors aide moi à trouver une idée pour nous sortir de la »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


♠ histoires : 6
♠ ici depuis le : 10/06/2011
♠ avatar : Yang Yoseob


MessageSujet: Re: Tout est une question de Karma ft.cho jin Lun 4 Juil - 21:47

  • Tout tournait autour du jeune homme. Il n'avait aucune notion du temps ni de ce qu'il se passait autour de lui. Il s'était mit dans un beau pétrin. Ces horribles fanatiques allaient le torturer avant de le tuer, il en était certain. Le petit blondinet avait déjà abandonné, c'est pas comme si il pouvait utiliser ses pouvoirs « spéciaux » pour s'en sortir, il ne pouvait pas commander aux cordes de se détacher toutes seules. Si il ne se vidait pas de son sang par une large entaille au niveau de la hanche et si il n'avait pas de nombreuses cotes cassées, peut etre qu'il aurait tenté de se sortir d'ici comme il pouvait...Mais malheureusement ce n'était pas vraiment possible.

    Soudain, il sentit qu'on ouvrait la porte. Il y avait du mouvement autour de lui. Mais il ne sentait pas qu'on le détachait pour l'emmener, non. Il semblait bien qu'on attachait quelqu'un d'autre prêt de lui.
    Mais il était bien trop faible pour lever les yeux. Ses poignets saignaient à force de soutenir son propre poids.

    « T’es tare d’être venu ici ou quoi ? Tu veux mourir ? »

    Cette voix … Zut, il la connaissait bien. Mais d'ou ? Ses pensées avaient énormément de mal à être cordonnées. Il leva légèrement la tete et apercu légèrement cette silhouette qui lui faisait toujours tant d'effet. Ils se connaissaient bien. Leur lien était si fort que le blondinet était certain que ce n'était pas par hasard qu'il se retrouvait la. Il était venu se jeter dans la gueule du loup à cause de lui ?

    -Oh Cho Jin...

    Il sentit qu'on déchirait les cordes qui le retenaient à la verticale. Il tomba en avant, ses main s'aggripant heureusement aux épaules de son sauveur. Ils était tellement content de le voir ici qu'il se jeta sur lui pour l'embrasser. Certes, ce n'était sans aucun doute pas le meilleur moment, en plus son baiser devait avoir un désagréable goût de sang, mais il s'en fichait bien. Franchement, si ils devaient en mourir, il préférait avoir fait ça avant.
    Après ce baiser pour le moins maladroit et sauvage, il reprit lentement ses esprits. Ses sens devinrent de nouveau clairs, sa vision nette et il put lever le regard vers Cho Jin.
    Quand celui ci l'embrassa, il se sentit pratiquement en sécurité. Pratiquement. Sauf que si ils ne sortaient pas de la, ils n'avaient plus que quelques heures à vivre.

    « Ca va toi ? »


    -Ca pourrait aller mieux. Murmura t'il. Pourquoi es tu venu ici, franchement ? Je ne veux pas qu'ils te fassent de mal...Je...


    Il se mordit la lèvre et s’arrêta de parler avant d'en révéler trop au jeune homme.

    « Si on sort vivant, je te jure que je te donne une claque comme jamais t’en a reçu, idiot… »


    Le jeune homme eut un très léger sourire, sans répondre, cependant, tendant l'oreille, guetant des bruits de pas. Rien, pour l'instant seulement. Mais il sentait la présence d'une sentinelle devant la porte. Il était impossible de sortir de la, à moins que...
    Il tourna son regard vers Cho Jin.

    « Bon sang, je ne veux pas finir éventré, alors aide moi à trouver une idée pour nous sortir de la »


    -D'abord, tu vas te calmer, maintenant, laisse moi faire.


    Il tituba jusqu'à la porte et se plaqua au mur, ferma les yeux et respirant profondément, tendant ses filets invisibles, lui permettant de contrôler les gestes de l'homme derrière la porte. Heureusement, celui ci ne présenta aucune résistance, et se tourna immédiatement pour déverrouiller la porte. Seulement, si celui qui avait détecté ses pouvoirs plus tot dans l'aprés midi était encore la, ils allaient très vite se lancer à leur recherche.
    Se sentant flancher soudainement. Il agrippa à son compagnon.

    -Il faut qu'on se dépêche, si ils m'ont repérés, oh merde, ils arrivent.


    Combattant la douleur qui suintait de ses blessures, il attrapa la main de Cho Jin et se mit à courir le plus vite possible en direction de la sortie. Il entendait déjà les pas qui se rapprochaient et les voix qui hurlaient. On fermait une à une toutes les sorties.
    Soudain, il sentit qu'on l'attrapait par les cheveux et que l'on le tirait violemment en arrière lui arrachant un cri de douleur.

    La dernière porte allait être fermée.

    -Cho Jin ! Vas t'en ! Ah !

    Il se débattait comme un beau diable, mais ca n'avait aucun effet, bien sur, c'était risible de croire qu'il aurait put l'assommer. Il voulait que son compagnon parte. Il n'avait aucune envie de le voir mourir, non, il ne le supporterait pas. Alors il fallait qu'il parte maintenant.

    -Vas t'en !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout est une question de Karma ft.cho jin

Revenir en haut Aller en bas

Tout est une question de Karma ft.cho jin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escape :: .tôkyô :: commerces & co :: rues-