AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Sasaki Narumi - loading

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


♠ histoires : 32
♠ ici depuis le : 23/05/2011
♠ pseudo : Piupiu
♠ avatar : park yong hee

CITIZEN INFO
♠ études / emploi: 2ème année - lycée
♠ pouvoir: invisibilité
♠ Book:


MessageSujet: Sasaki Narumi - loading Lun 23 Mai - 13:04


PARK YONG HEE is Sasaki Narumi



» âge - 17 ans
» année d'entrée à AG - 1994 ( orphelins )
» raisons de son entrée - père inconnu et mère décédée à la naissance
» statut - équivalent de lycéenne en 2ème année
» pouvoir - Invisibilité
» statut social - pauvre
» groupe - Koji
SIGNE PARTICULIER

Elle est aussi solitaire qu'un loup et transparente comme l'air.

PERSONNALITE
Orphelin : « Qui ? Narumi ? Ah, la fille qui ressemble plus à un gars qu’à une femme ? La décrire ? Bah y’a pas grand-chose à dire hein... Pas bavarde, elle reste tout le temps dans son coin, c’est un garçon manqué. Elle ne se laisse pas approcher en fait. Pas du tout même. C’est comme si… comme si elle avait peur des autres. C’est assez marrant à voir même. Des fois elle panique tellement qu’elle devient invisible et puis plus rien. Elle s’évapore presque. Elle est super silencieuse aussi. Bah en fait je crois qu’elle ne parle que si elle est interrogée par un adulte ou alors quand elle n’a plus le choix… sinon silence radio. C’est dommage parce qu’elle a l’air sympa dans les rares moments où on la voit sourire ou quand elle se laisse rêver, ce qui entre nous arrive peu souvent parce qu’elle fait trop attention à la proximité des autres. »

Adulte de l’institut : « Narumi ? Adorable cette petite. Docile, silencieuse, obéissante, appliquée et persévérante. Tous les élèves devraient être comme elle ou du moins lui ressembler. Pas de problèmes, pas de bruit, pas de chahut, pas de disputes, pas de punitions, rien. Cette fille est une élève modèle. On lui demande quelque chose, elle le fera, on dit quelque chose elle écoute et mémorise. Si elle a le don d’invisibilité, c’est avant tout parce qu’on est sûr qu’elle ne filera pas. Elle est beaucoup trop sage. Quant à son sérieux, il n’y a rien à dire. Elle travaille consciencieusement, elle est attentive en cours et en dehors, non vraiment. A part qu’elle quoi que. Je suis juste un peu embêté parce qu’elle n’a presque aucun ami mais bon, elle vit comme elle veut tant qu’elle reste tranquille donc bon. »

Je ne suis pas une personne ouverte, gaie, joyeuse, bien dans ma peau. Je ne suis pas attentive aux autres, gentille et douce. Je ne suis pas câline, tendre et pire encore. Je ne suis pas féminine. Je m’en fiche. Je n’ai pas besoin des autres. Je suis bien seule. Pourquoi faire attention à mon physique, à ma « beauté » si je n’en ai rien à faire ? Je suis toujours seule. Enfin presque. Il y en a bien un qui m’a tellement collé que maintenant je me suis mise à apprécier sa compagnie. Enfin.. je le tolère près de moi. Je l’écoute et je lui réponds. Pas toujours, mais assez souvent. Il est sympa c’est vrai. Mais j’ai trop peu confiance dans le genre humain pour dire que si une personne est bonne et gentille envers moi, tout le monde le sera. Sinon, pourquoi ne serais-je pas avec mes parents en cet instant ? Pourquoi suis-je dans cet orphelinat qui est depuis ma naissance ma seule et unique maison ? J’ai la particularité d’avoir un calme assez considérable. Je ne m’énerve que très rarement pour une simple raison : pourquoi s’occuper des autres alors qu’ils ne s’occupent de moi que pour m’embêter ? Sincèrement. Je ne m’occupe pas d’eux, ni de moi après réflexion, mais je n’ai pas l’habitude d’être prévenante et de faire attention à ce qui se passe autour de moi. Est-ce mal ? Je n’en sais rien. Je lis beaucoup. Et je dessine beaucoup aussi. Ce sont mes deux passe-temps préférés, mais je ne montre mes dessins à personne. Ceux sont mes trésors. Mes trésors que je garde près de moi.

Oui je suis silencieuse et mal dans ma peau et alors ? Je n’aime pas m’attarder sur moi et mes problèmes. J’ai appris à vivre avec. Mon apparence ? Je n’y fais pas attention. Un tee-shirt et un pantalon c’est tout ce dont j’ai besoin. On dit de moi, que ne fais pas assez d’effort. Mais des efforts à propos de quoi ? Si c’est pour les études, bien sûr que j’en fais. Si c’est pour plaire aux autres, pourquoi le faire ? Il y avait bien un garçon qui me plaisait, mais il m’a envoyé baladé parce que je ne suis pas assez « féminine ». Mais quand on aime quelqu’un, certes, la beauté physique compte, mais n’est-ce pas le moral qui est plus important ? Je sais que je fais penser à une gamine, naïve et docile. Qui s’imprègne des livres qu’elle lit sans différencier la réalité de l’imagination, mais je ne le suis pas. Je connais la douleur et la solitude. Je connais la peur et l’inquiétude. Je ne vis pas sur un petit nuage. Je ne suis pas heureuse. Et alors ? J’ai bien le droit de vivre ma vie comme je l’entends ! Après le mauvais temps, le beau temps. Qui a inventé cette citation bidon. Moi, ça fait 17 ans que mon ciel est orageux, noir, pesant et lourd. 17 ans. Alors n’ai-je pas le droit au beau temps moi ?

Finalement… Je suis facile à vivre. Donnez-moi des livres, une feuille et un crayon, et surtout de la solitude et je vis. Je n’ai besoin de personne. De rien d’autre. Je n’ai pas besoin de vous.
.


BIOGRAPHIE
Il était une fois, un homme et une femme. Cet homme et cette femme, s’aimaient profondément, mais n’étaient pas mariés. Pour l’entourage de ces deux personnes, il ne faisait aucun doute que le mariage était proche. Leur amour était si fort, si profond. Il était parfait. Mais la perfection n’existe pas. Et elle n’existera sans doute jamais. Il y eu des nausées. Des envies. De grosses fatigues. Puis un test. Un test qui se révéla positif. Mais l’homme était loin d’être prêt à avoir un enfant. Un n’en voulait pas. Pire encore, il haïssait déjà, le petit être, à peine commencé.

Il était une fois, une femme enceinte. Une femme seule et abandonnée, mais heureuse. Elle allait avoir un enfant. Une petite fille. Une adorable petite fille. Son rayon de soleil. Sa joie de vivre. Sa lumière. Son oxygène.

Il était une fois, une femme, qui mit au monde une petite fille. Un adorable petit ange, qu’elle appela Narumi.

Il était une fois, une femme, qui enfanta une petite fille, et qui mourut.

Il était une fois, une orpheline, nommée Narumi.

Narumi avait-elle senti qu’elle n’avait pas été désirée par son père ? Avait-elle senti le désespoir et la solitude de la femme qui était sa mère ? Avait-elle senti que son environnement lorsqu’elle était encore d’un fœtus, était malsain, solitaire et d’une tristesse infinie ?

A peine née, que l’enfant ne criait pas. Elle restait là, les yeux à moitié ouverts, bouche ouverte sans laisser un son sortir. Muette ? Non. Silencieuse ? Beaucoup trop. Les nouveau-nées ne sont-ils pas censés crier, brailler, montrer au monde qu’ils existent et qu’ils réclament de l’attention ? Et pourtant, cet enfant-là, ne criait pas. Il restait silencieux. Renfermé. Buvant quand on lui montrait le biberon, dormant quand il ne regardait pas autour de lui. Narumi était un enfant solitaire et à part. Elle ne montrait aucun signe d’affection, de joie, de bonne humeur, de tristesse, de faim, d’envie. Elle restait là, stoïque, à regarder autour d’elle, de ses magnifiques yeux couleur noisette qui renfermait une profonde tristesse.
Narumi ne resta que le temps nécessaire dans la clinique où elle avait été mise au monde. La suite de son existence, fut dans un orphelinat. Pour cette enfant si isolée, si étrange, si triste, la clinique, décida de faire appel à l’orphelinat le plus connu de la capital : Akeno Geshuku. L’enfant parti, la clinique repris ses affaires normalement. Narumi, n’était plus qu’un souvenir à leurs yeux.

Dès son arrivée presque, la petite fille restait dans son coin. Isolé du reste des enfants. Elle n’aimait pas spécialement le contact des autres. Parler, rire, jouer étaient pour elle des mots, des expressions, des envies qui n’avaient aucun sens. Les rares fois où les adultes la poussèrent à aller vers les autres, Narumi allait immédiatement vers les garçons. Francs et impulsifs, ils ne se cachaient pas lorsqu’il y avait des problèmes. Ils ne faisaient pas de coups bas. Ils étaient sincères. Ils ne mentaient pas. Ils ne ricanaient pas parce qu’elle était différente. Ils ne la rejetaient pas. Certes, ils ne l’accueillaient pas à bras ouverts, mais ils ne la rejetaient pas. Elle était spéciale. Aux yeux de tous. Cheveux courts, s’habillant comme un garçon, elle montrait une préférence pour le sexe masculin, si bien que les rumeurs ne tardèrent pas à arriver. Les rires, les ricanements, les doigts pointés. Mais rien ne semblait l’affecter véritablement. Elle était déjà malheureuse. Elle était déjà seule. Elle était déjà dans le noir. S’enfoncer davantage était impossible, alors elle laissait couler.

Certains enfants disparurent. Bah. Un de plus ou de moins, qu’est-ce que ça changeait ? Puis on l’emmena. Où la prenaient-ils ? Et pourquoi ? Avant de laisser. Après tout, qui allait la regretter ? A qui allait-elle manquer ? Elle reçut un don. Celui de devenir aussi transparente de l’air. L’invisibilité. Parfait pour son caractère. Parfait pour elle. Elle retourna à l’orphelinat. Elle était désormais capable de disparaitre. De ne plus subir les ricanements et les doigts pointés. Les chuchotis et les moqueries. Elle pouvait enfin s’éclipser de leur vue.

Puis elle se mit à rêver. A rêver d’une autre vie. Elle se mit à pleurer en silence. A pleurer en elle. A laisser son âme et son cœur, pleurer. Les yeux, restaient secs. L’intérieur quant à lui, était inondé. Mais qu’importe ! Elle ne montrait pas ses sentiments. Elle était toujours neutre. Distante. Isolée. Renfermée. Elle n’avait besoin de personne. Que d’elle-même. Elle trouva la lecture et le dessin, qui devinrent ses refuges. Ses trésors. Elle se mit à rêver d’aventure, et d’échappatoire. Mais quand on est trop sage, que pourrait-on faire vraiment ? S’enfuir ? Et où ça ? Famille : 0. Amis : 0. Sa vie était entre ces murs. C’était sa maison. Pour le meilleur et pour le pire.

Le temps passa et il arriva. Lui et son insistance fatigante et insistante. Pourtant, il fut le seul à franchir les murs autour d’elle. Il fut le seul à qui elle répondait de temps en temps. A qui elle accordait de l’attention. A qui elle accordait une petite considération. Il lui sembla alors que le monde, n’était peut-être pas si noir. Mais il y eu un autre. Un garçon de deux ans son ainé. Il lui plaisait. Elle l’entendait parler et rire. Il était mignon. Alors pour montrer qu’elle n’était pas seulement un puits noir, elle se déclara, mais tout s’effondra. Pas assez féminine. Et pourquoi l’aurait-elle été ? Elle était bien comme elle était ! Elle se mit pour la première fois, à Haïr. Elle pensait avoir connu le plus profond des désespoirs, pour finalement voir que non. Il y en avait un encore plus profond. Plus noir. Plus douloureux. Heureusement que lui était là. Pour elle. Avec elle. Et même si elle ne le voyait pas comme une personne de totale confiance, elle acceptait de rester avec lui. Qu’il la console. Qu’il la berce. Elle acceptait de se comporter comme une toute petite fille. Elle acceptait de montrer une part d’elle-même.



DERRIERE LE PC
« Je suis Piupiu, j'ai 19 ans, j'ai découvert le forum parce que j'y étais avant et que je connais l'admin . Je serai présent(e) 3-4 x / 7 , et voudrais ajouter Que la torture commence! *BAM*. De plus, je joue un PV . »


Dernière édition par Sasaki Narumi le Lun 23 Mai - 19:37, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


♠ histoires : 79
♠ ici depuis le : 18/05/2011
♠ pseudo : Ayou
♠ avatar : Akanishi Jin, qui d'autre x) ?

CITIZEN INFO
♠ études / emploi: Etudiant Psychologie
♠ pouvoir: Mémoire Motrice Spontanée
♠ Book:


MessageSujet: Re: Sasaki Narumi - loading Lun 23 Mai - 13:36

Hey ! Bienvenue :3 (enfin re-bienvenue XD)
Ah Narumi... Celle que j'ai rejeté méchamment. Bouh XD
Je te souhaite bonne chance pour ta fiche quand même ~ O/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


♠ histoires : 57
♠ ici depuis le : 17/05/2011
♠ pseudo : Sam63
♠ avatar : Tanaka Reina
♠ DC : Nop' !

CITIZEN INFO
♠ études / emploi: Etudiante en première année de fac de droit.
♠ pouvoir: Emphathie avec son jumeau.
♠ Book:


MessageSujet: Re: Sasaki Narumi - loading Lun 23 Mai - 14:23

Ahhhh ça y est ! *___*

WELCOOOOOME !

_________________

" Les malheurs et les jumeaux ne viennent jamais seuls." Léo Campion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


♠ histoires : 32
♠ ici depuis le : 23/05/2011
♠ pseudo : Piupiu
♠ avatar : park yong hee

CITIZEN INFO
♠ études / emploi: 2ème année - lycée
♠ pouvoir: invisibilité
♠ Book:


MessageSujet: Re: Sasaki Narumi - loading Lun 23 Mai - 19:08

J'ai envie de dire... fini ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


♠ histoires : 181
♠ ici depuis le : 15/05/2011
♠ pseudo : mina
♠ avatar : Nishikiki
♠ DC : nop'

CITIZEN INFO
♠ études / emploi: étudiant en langues étrangères
♠ pouvoir: métamorphisme
♠ Book:


MessageSujet: Re: Sasaki Narumi - loading Lun 23 Mai - 19:12

Bon eh bien tu sais quoi ? J'adore tout simplement ta fiche et ce que tu as fait de Narumi. Vraiment, j'suis fan 8D


Félicitations !
Ta fiche est désormais validée =D


Hey hey ! Je viens t'annoncer avec joie que ta fiche est désormais validée ! ♥

Mais bon, il y a encore du boulot. Tu dois passer par la case relations afin de faire ta fiche de liens, pour qu'on puisse savoir qui sont tes amis -et tes ennemis o/.
N'oublie pas de faire ta demande de logement pour ne pas vivre sous un pont ou au fond d'un carton (:

Mais, bonne nouvelle, tu peux désormais commencer le rp ! Rappelons que maximum 4 topics sont autorisés, n'en abusez pas. Si tu ne sais pas avec qui débuter le rp, n'hésite pas à faire une demande par ici ^-^
Tu peux également faire un tour dans le flood histoire de faire connaissance avec les autres membres et peut-être proposer des jeux !

En tout cas tu es libre de parcourir le forum comme bon te semble, et si tu as des questions, n'hésite pas à m'envoyer un mp. ♥
Bon jeu ~

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escape-rpg.asiat-world.com

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sasaki Narumi - loading

Revenir en haut Aller en bas

Sasaki Narumi - loading

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escape :: .dossiers administratifs :: let's go crazy :: fiches validées-